Le contrat de l’AFER change !

visuel post tribune Le contrat de l’AFER change !

Lundi prochain, le 30 juin, l’Afer, la célèbre association d’épargnants, tiendra son assemblée annuelle à Bordeaux. Peu d’adhérents feront le déplacement. Mais d’autres ont déjà voté à distance pour les résolutions proposées par le président, Gérard Bekerman, ou pour celles de ses opposants, anciens ou nouveaux, qui cherchent à faire entendre leur voix.

L’immense majorité des 710 000 adhérents s’étonnera surtout, elle, de voir son contrat changer à vue d’oeil. Depuis deux ans, il s’était déjà enrichi , d’un support immobilier ou encore d’un fonds « marchés émergents ». Désormais, il compte aussi un fonds dédié aux obligations d’entreprises. D’autres supports ont été repensés. Comme beaucoup d’autres contrats d’assurance
vie, il offre désormais un fonds flexible patrimonial, qui marie actions et obligations pour amortir les à coups du marché. Il cède même à la mode des options de gestion, classiques sur le marché, pour sécuriser les plus-values réalisées sur les sicav ou placer automatiquement les intérêts du fonds euros sur d’autres supports. Les adhérents ne se plaindront pas de voir leur contrat se mettre au goût du jour et leur offrir plus de choix pour gérer leur épargne. Ils seront peut-être en revanche un peu déçus que l’assureur Aviva conserve la gestion de tous les fonds, alors que tant de contrats en France donnent accès aux meilleurs fonds de tous les gestionnaires de la place. Dont acte. LAfer promet que, bientôt, une autre société de gestion pilotera au moins un des fonds communs de placement (FCP). Les épargnants, incités à se tourner vers ces nouveaux supports (les arbitrages sont gratuits jusqu’au 30 septembre) accepteront-ils de prendre des risques en Bourse, plutôt que de profiter de la sécurité du fonds en euros garanti Afer ? Pour ceux qui hésiteraient, l’association entend bien lancer un fonds en euros Eurocroissance. Sur le marché, ces fonds « nouvelle génération » devraient voir le jour après la publication des textes d’application, qui est prévue dans les prochains jours.

publié le 27/06/2014 par Anne Bodescot pour LE FIGARO MAGAZINE

Derniers articles

À propos de Gérard Bekerman